Récit du voyage en Irlande 2024, par les élèves du Lycée Langevin Wallon

Une photo prise lors du voyage en Irlande 2024 - n1

40 élèves de Seconde, première, Terminale générale ou technologique ont eu la chance de partir en Irlande du 9 au 13 mars 2024 dans le cadre du parcours « art et culture anglais ». Quatre des ces élèves nous racontent leur voyage :

Il était une fois, 35 adolescents et 4 enseignants remplis de curiosité et de vivacité. Ils ont eu l’opportunité de découvrir une nouvelle terre nommée l‘Irlande. Le périple a débuté le samedi 9 mars à 4h du matin. Malgré la fatigue pesante, ils étaient tous très motivés !

« J’ai hâte de voir les paysages et la verdure de l’Irlande »,

Kevin , élève de terminale.

L’excitation générale les a conduits jusqu’à Dublin pour commencer leur quête à l’EPIC Museum.
À leur arrivée, ils ont pu enfin admirer la belle verdure et les intempéries de la côte irlandaise. Les jeunes voyageurs ont traversé des terres inexplorées à bord d’un autobus, avec du courage pour arriver à leur première destination : l’Epic Museum.

« C’était une belle et inoubliable chasse aux infos et aux histoires »

Kanelle, élève de terminale

Le soir, chaque petit aventurier a pu rejoindre une famille d’accueil pour reprendre des forces pour leurs prochaines aventures. Les petits aventuriers se sont ensuite mis en quête d’une grande aventure au parc du Connemara, après un long repos, où ils ont parcouru de grandes distances et ont bravé de grands dangers accompagnés d’une immense fatigue. Ils ignoraient s’ils allaient survivre… Mais, finalement, leurs efforts ont porté leurs fruits après cette péripétie, tous ont été victorieux et éblouis devant ce magnifique paysage ! La descente qui a suivi les ont dirigés vers des restaurants et ils ont pu déguster un délicieux festin. Ils sortirent plus forts que jamais !

« Après l’effort, c’est le réconfort et le réconfort est cette vue époustouflante ! »

Lahna, élève de première.

Les jours qui suivirent étaient moins intenses et plus culturels avec plusieurs visites de cathédrales et de musées aux mille histoires. Ces visiteurs ont pu admirer l’air irlandais au sommet des falaises de Moher, où le vent léger soufflait jusqu’à leurs oreilles. L’herbe fraîchement coupée, les vagues semblaient danser au rythme de la mer caressant la fine côte.

« J’ai trouvé ça beau, le paysage était éblouissant ! »

Ilyes, élève de seconde.

En suivant le mouvement des vagues, ces jeunes gens se sont laissés porter par le rythme dansant irlandais qui flottait autour d’eux et qui les amenait à bouger.

« Je me suis sentie vraiment gênée, j’appréhendais le regard des autres, mais à la fin, j’ai énormément ri », .

Kamélia, élève de seconde

Un plaisir a été accordé à nos petits aventuriers : ils ont pu se plonger dans une expédition autonome de la ville de Galway. Lors de leur exploration, ils ont pu découvrir tranquillement d’adorables commerces avec de mystérieux pubs, etc… «

Franchement, c’était une expérience à refaire ! »

Nazim, élève de première

Leur grande expédition touchait bientôt à sa fin, ils ont pu remballer leurs fournitures pour préparer le retour sur leur terre natale.

Ecrit par Chloé, Favour, Fatoumata et Chourouk, élèves de 2nde

Projet Model United Nations de la SEP

Jeudi 7 décembre, Valérie Mounien, professeure d’anglais-lettres sur la SEP va présenter au cinéma Studio 66 le projet MUN de cette année mené avec les classes de TAGORA. En effet, le thème de la 4eme conférence MUN – Model United Nations, projet où les élèves débattent en anglais et en français en tant que délégués d’un pays des Nations Unies – sera l’inclusion des personnes handicapées dans le monde.

C’est pour préparer cet événement que les classes de TAGORA1, TAGORA2, TAGORA3 ainsi que les 1MCVA2 et 1MCVB sont allés voir le superbe documentaire We Have A Dream de Pascal Plisson le 14 novembre dernier au Studio 66. Dans ce film, le réalisateur de Sur le Chemin de l’Ecole (2013) suit des enfants et adolescents en situation de handicap.

Suite à cette séance, M. Patrick Amson, directeur du Studio 66 et Sandie Gonon, de la Mairie de Champigny, ont invité Valérie Mounien à la soirée Ciné-rencontre du jeudi 7 décembre à l’occasion de la Journée Internationale des Personnes Handicapées pour expliquer le projet MUN au public présent. Elle sera aux côtés de Maud Pruvost, une des jeunes filles du film, et Fabienne Haustant, fondatrice de l’association Danse les Yeux Fermés.

C’est ainsi que le public campinois pourra prendre conscience que notre lycée essaie non seulement de mener ses élèves à la réussite, mais participe également à faire d’eux des citoyens ouverts sur les autres.

Projet Erasmus + Stop Bullying : mobilité en Roumanie des journées trois à cinq 🇷🇴

‌La journée du mercredi a commencé très – trop ? – tôt car un long voyage de 4h en car nous attendait. Le réveil matinal n’a pas empêché quelques élèves bulgares entre autres de mettre une ambiance de feu – de fou ? – pendant une grande partie du trajet. Les paysages étaient magnifiques, dépaysants : nous avons ainsi traversé les Carpates pour arriver en Transylvanie, le pays de Dracula ! Nous avons visité le Chateau de Corvin, remarquablement bien conservé et dont la restauration se poursuivait. Puis après avoir déjeuné au restaurant, nous avons repris le car pour finir notre après-midi de manière bucolique dans les Jardins de Zoé. Puis retour sur Motru après 4 longues nouvelles heures de voyage.

Jeudi a été consacrée à la découverte du jardin de Brancusi dans la ville de Târgu Jiu, proche de Motru. Dans ce véritable musée à ciel ouvert, le groupe a découvert La Porte du Baiser, la Table du Silence ou la Colonne Sans Fin, oeuvres de l’artiste né dans le comté de Gorj, la région de Motru et Târgu Jiu, et mort à Paris. Les élèves ont créé eux aussi leur colonne sans fin aux couleurs de Stop Bullying : ils ont créé un acrostiche avec les lettres des mots  STOP BULLYING pour faire passer un message de tolérance, de respect. Ce fut une belle activité. Le soir a été le moment fort de notre séjour, attendu de tous : la soirée de fin de mobilité. La fête s’est déroulée dans une superbe salle, immense. Tout le monde était sur son 31. Nous avons dîné d’un repas gargantuesque, la remise des certificats de participation a été très réussie et la fête a battu son plein jusque tard dans la nuit.

Vendredi, nous sommes retournés au lycée pour achever une activité commencée au début de la semaine : nous avons construit le chemin de l’amitié (the path of friendship) avec les galets peints par les élèves sur lesquels ils ont mis des messages de tolérance et d’amitié. Puis ce fut l’heure de quitter nos amis de Motru et nos autres partenaires européens : les élèves ne voulaient plus partir, entre musique et embrassades, nos élèves français ont promis de garder le contact, l’une m’a déjà dit que sa correspondante dormirait chez elle quand elle viendrait à Paris : nos élèves ne sont plus seulement français, ils sont européens !

Notre dernière nuit roumaine a été consacrée à se balader dans Bucarest avant de prendre l’avion le lendemain et rentrer la tête pleine de souvenirs européens.

(Récit de Valérie Mounien, professeure de Lettres-Anglais)

Projet Erasmus StopBullying ! : 2ème journée de mobilité à Motru en Roumanie 🇷🇴

Notre 2e journée a été consacrée à des visites touristiques. Nos collègues roumains ont eu à coeur de nous montrer les atouts historiques et culturels de leur pays en nous emmenant d’abord à Drobeta-Turnu Severin. Cette ville, à environ une heure de Motru, se trouve sur les bords du Danube. Sur la rive en face, c’est la Serbie. Impressionnant !

Nous avons commencé par visiter rapidement la cité médiévale de Severin, où sont conservés de nombreux costumes mais aussi des armes médiévales ou  des instruments de torture de l’époque. Puis nous avons poursuivi avec la visite du Musée Régional des Portes de Fer qui est établi dans un ancien pensionnat et qui abrite également un aquarium, un planétarium et un grand parc avec des ruines de l’époque romaine. Le plus impressionnant est ce qu’il reste du Pont de Trajan, pont immense qui traversait le Danube en reliant l’actuelle Roumanie à l’actuelle Serbie. Ce pont, reconstitué sous forme de maquettes dans le musée nous laisse songeurs sur l’ingéniosité des Romains pour concevoir de tels édifices avec les moyens de l’époque. Ce musée traverse les siècles et les époques depuis la Préhistoire jusqu’à l’époque communiste, puis présente les arts populaires du pays entre costumes typiques et art religieux. Cette visite, un peu longue sur la fin, constitue une belle plongée dans l’histoire de la Roumanie.

Puis nous avons repris la route pour arriver à la station thermale de Herculane. Cette ville est déroutante. De nombreux bâtiments ont gardé des traces de leur splendeur passée mais les années d’abandon depuis la fin du communisme les ont délabré. Ce n’est que maintenant que le gouvernement entreprend la réhabilitation de ces monuments qui témoignent du passé glorieux d’Herculane. Après un déjeuner typiquement roumain plus ou moins apprécié par les enseignants et les élèves, nous sommes partis en balade dans cette station thermale qui finalement nous a donné l’impression d’une ville fantôme. Cependant les locaux y viennent volontiers pour profiter des bienfaits des eaux thermales, que ce soit dans la piscine d’un hôtel ou directement dans la rivière qui traverse la ville. Déroutant mais intéressant. C’est riche de ces nouvelles découvertes culturelles que nous sommes rentrés à Motru.

(Récit de Mme Mounien, Professeure de Lettres Anglais)

Projet Erasmus Stop Bullying : 1 ère journée en Roumanie

‌Cette première journée à Motru fut riche en émotions. Nous avons commencé par une cérémonie d’accueil très bien organisée mêlant émotion et tradition. Des élèves en tenue traditionnelle du pays nous ont accueillis selon une tradition des pays de l’est avec une très grande brioche dont nous prenons un morceau que nous trempons dans un peu de sel avant de le manger.

Après la remise de petits sacs pleins de cadeaux (tee-shirt avec le logo du projet, friandises, carnet), ce fut le temps des hymnes nationaux. Nous avons fièrement porté notre drapeau tricolore, puis les élèves ont lu en anglais la lettre de l’amitié adressée à nos amis européens écrite au préalable en France. Puis deux élèves roumains nous ont révélé leur talent musical en chantant des airs traditionnels du pays. Et pour finir cette superbe cérémonie sur une note conviviale, les élèves et professeurs roumains ont entraîné les autres dans une danse traditionnelle roumaine.

Une fois cet accueil qui s’est passé sur le parvis du Colegiul National George Cosbuc terminé, les élèves ont fait une activité brise-glace, le Speed Friending, dans la cour sous le beau soleil roumain. Pendant ce temps, les enseignants ont visité l’établissement qui a la particularité d’accueillir des élèves de 6 à 18 ans. Nous avons pu voir des classes d’enfants tous fiers de porter leur uniforme. La fin de la journée a été consacrée à une activité artistique. Les élèves ont peint sur des pierres des messages de tolérance. Ces pierres seront utilisées plus tard pour créer le chemin de la tolérance.

Cette première journée a permis de voir des élèves s’épanouir auprès de leurs amis européens, ils ont surmonté leur peur de parler en public en anglais, et ont fièrement porté les couleurs de la France, de Langevin-Wallon au fin fond de la Roumanie.

Quelle fierté ! Bravo à eux !

(Récit de Mme Mounien, professeure de Lettres-Anglais)

Projet Erasmus Stop Bullying : 4ème mobilité en Roumanie 🇷🇴

Cette nouvelle rentrée scolaire démarre sur les chapeaux de roue pour les classes de Terminale Professionnelle. En effet, 5 élèves et 3 enseignantes ont fait route aujourd’hui pour Motru, petite ville de Roumanie. C’est ainsi que Chaina Elmacin (TMACC), Sokona Boiguille (TMACC), Aylin Öztürk (TMACC), Hamza Koita (TAGORA1) et Arnaud Gerhard (TAGORA3) accompagnés de Mmes Durand-Fleury, Lecunf et Mounien ont pris l’avion pour Bucarest avant de poursuivre leur périple en minibus pendant 5 heures interminables afin d’arriver à destination. L’accueil des amis roumains (oui on peut parler d’amis, pas simplement de partenaires) a été particulièrement chaleureux. Quel bonheur de se retrouver pour la 2ème année du projet Erasmus + Stop Bullying !

Parcours Art & Culture Anglais 2023/2024

Parcours Art et Culture Anglais 2023-2024
Le projet « Parcours Art et Culture Anglais 2023-2024 »

Notre lycée offre aux lycéens une expérience éducative unique grâce à son parcours Art et Culture Anglais. Ce programme exceptionnel propose une immersion profonde dans l’art et la culture anglophone, avec une touche spéciale réservée à l’Irlande.

Au cœur de ce parcours, un voyage en Irlande attend les participants, où des projets stimulants, des intervenants passionnés et des sorties culturelles fascinantes dans Paris enrichissent leur compréhension de l’anglais et de sa riche histoire artistique.

Si vous aspirez à vivre cette aventure culturelle et éducative, n’hésitez pas à vous inscrire et à demander des informations dès maintenant. Laissez-vous emporter par la magie de l’art et de la culture anglo-irlandaise au lycée Langevin Wallon !

Contactez Mme Dubois-Athenor pour plus d’informations !

PROJET STOP BULLYING : TURQUIE 🇹🇷

Dans le cadre du projet Eramsus, qui avait pour thème la sensibilisation et la lutte cotre le harcèlement, nous nous sommes rendus en Turquie : Chaina Elmacin (1MACC), Sokona Boiguille (1MACC), Reda Djadja (1MCVA), Abdoulaye Simega (1AGORA1), Assia Koita (1AGORA1), Dialla Konate (1AGORA1) et Térence Komitien (1AGORA2) accompagné de Mmes Daniel, Khemsi et Diarra. Enfin après plusieurs semaines de préparation, nous avons enfin mis les pieds sur cette terre chargée d’histoire, excités par l’alléchant programme qui nous attendait.

Chaleureusement accueillis par nos hôtes turcs, nous nous sommes plongés dans le travail dès notre arrivée, aidés des lycéens locaux mais également bulgares, roumains, espagnols, et portugais. Ateliers d’échanges, invention de chansons, activités sportives, réalisation commune d’une fresque que nous avons exposée sur la plage lors de la Journée de l’Europe notamment, furent quelques-une de nos occupations. Cette collaboration fut fructueuse puisqu’elle nous a permis de mener à bien notre projet et de créer des liens solides avec  tous les participants tout en brisant les barrières linguistiques et culturelles.

Pour agrémenter notre séjour au coeur de ce carrefour de civilisation aux paysages sublimes, un aperçu du riche trésor culturel et des paysages époustouflants de la côte égéenne nous fut proposé. En effet, ce séjour fut aussi l’occasion de visiter des sites historiques classés au patrimoine mondial, comme l’antique sité d’Ephèse ou la cité d’Aphrodidia. Nous avons également pu découvrir un site géologique exceptionnel, Pamukkale, « le château de coton » lui classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Comme vous pouvez vous en douter, ces quelques merveilles de la Turquie, auxquelles s’ajoute la convivialité de nos hôtes qui n’ont pas failli à leur réputation font de ce voyage un événement mémorable. Par leur engagement actif au sein de ce projet Eramsus conte le harcèlement, nos lycéens ont acquis une expérience gratifiante qui a suscité une prise de conscience irréversible et un changement positif.

La Turquie et nos nouveaux amis laisseront sans doute des souvenirs inoubliables, et une expérience qui continuera à nous inspirer dans la lutte contre le harcèlement. Les professeures s’associent aux élèves pour remercier Mme Mounien qui les a embarqués dans cette fabuleuse aventure.

Voyage en Irlande du 10 mai au 14 mai 2023

Les élèves du lycée Langevin Wallon participant au Parcours Arts et Culture Anglais (ouvert de la seconde générale et technologique à la Terminale) ont préparé tout au long de l’année un voyage au détour d’activités culturelles et pédagogiques. 

Cela a été l’occasion pour les élèves de pratiquer la langue anglaise et de découvrir l’histoire et les coutumes de l’Irlande à travers différentes matières et interventions au fil de l’année.  Le 10 mai 2023, 37 élèves ont décollé direction Dublin pour un voyage riche en expériences et dont les souvenirs seront à jamais gravés dans leurs mémoires.

Au programme : visite des musées et des lieux emblématiques des villes de Dublin et de Galway (où nous logions) , randonnées dans les parcs nationaux du Connemara et des Burren ou encore la visite des falaises de Moher et de Kylemore Abbey, deux joyaux de l’Irlande.

​Voici quelques retours d’élèves ayant participé au voyage :

« C’était un très bon voyage qui m’a fait découvrir un pays auquel je ne me serais pas forcément intéressée. Au final, j’ai adoré découvrir les beaux paysages, les différentes activités et surtout me rendre compte que je pouvais tout à fait me débrouiller en anglais avec les locaux. Nous avons a été très bien accueillies par les familles qui ont été une belle rencontre » Sara. 

« Un voyage enrichissant qui nous a fait découvrir de nouveaux paysages et des familles d’accueil extraordinaires. Un voyage linguistique enrichissant car avec les familles et les locaux on ne parle qu’anglais. Un prix très raisonnable pour tout ce qu’on a fait » Sadio. 

« Superbe voyage scolaire : cela nous a permis de voir des paysages magnifiques; nous avons eu la chance d’avoir une bonne famille avec qui la communication a été formidable; ils étaient très compréhensifs avec nous et très gentils. C’était pour moi une réelle chance d’y avoir participé » Maïwenn. 

« Un voyage qui nous a permis de découvrir une nouvelle culture, et d’enrichir notre anglais. La très bonne ambiance, les beaux paysages et les familles d’accueil super accueillantes ont rendu ce voyage encore meilleur qu’il ne l’était déjà » Yamouna. 

« Un voyage incroyable où j’ai passé de très bons moments, autant avec mes amies, ma famille d’accueil et même les super profs qui nous ont accompagnés. J’espère que ça se refera l’année prochaine pour que d’autres personnes puissent passer un voyage aussi génial que celui que j’ai passé » Shaade. 

Mme Domitille Dubois-Athénor (professeure d’anglais), M. Thomas Seignobos (professeur de mathématiques) & M. Vincent Tollet (professeur d’histoire-géographie)

Projet Erasmus Stop Bullying : jour 5 à Sofia

La journée du vendredi 31 mars est consacrée au retour. Après avoir dit au revoir à nos nouveaux amis européens, nous prenons un minibus avec la team espagnole pour un très long trajet : celui qui sépare Burgas de Sofia est long de 5 heures environ.

A Sofia, nous avons l’impression de retrouver une civilisation plus proche de notre société occidentale. L’hôtel où nous logeons pour la nuit est situé en plein centre-ville. Nous en profitons pour déambuler dans la ville de Sofia. Ses monuments sont magnifiques, ses rues invitent au shopping touristique, nous permettant de glaner quelques souvenirs pour nos familles et amis. Au détour d’une place, nous croisons la délégation portugaise qui, comme nous, passe la nuit à Sofia avant de prendre l’avion pour le Portugal.

Cette balade est aussi l’occasion d’une très jolie rencontre : une petite fille nous ayant entendu parler français a demandé à sa maman de venir discuter avec nous. C’est dans un français parfait que cette petite nous a parlé de sa scolarité au lycée français de Sofia en classe de CE2 tandis que sa petite soeur est en GS, ses parents ont également parlé de leur amour pour la France, de leurs vacances annuelles à Argelès-sur-Mer, de leurs études à Amiens : de vrais amoureux de la France.

Après un dernier diner partagé au restaurant avec nos élèves et une longue balade où chacun d’eux confie être déchiré entre le plaisir de rentrer en France et la tristesse de quitter la Bulgarie, c’est la tête pleine de jolis souvenirs que nous avons regagné notre hôtel pour une nuit très courte (le réveil le lendemain à 3h30 du matin a été difficile pour tout le monde). C’est ainsi que prend fin cette 2ème mobilité réussie du projet Stop Bullying !

La suite va arriver très vite puisque la prochaine mobilité est prévue entre le 8 mai et le 12 mai à Nazilli en Turquie.